Johnny Guitar Watson | Radio Funk | Funky Pearls | Artistes Disco | Artistes Funk

John Watson, Jr. (alias Young John Watson) 3 février 1935 - Houston, Texas

Le 17 mai 1996, Brian a donné un concert solo au Yokohama Blues Cafe au Japon.

Dans les années 1950, Watson a commencé sa carrière à Houston.

Johnny a rencontré et joué avec les grands du blues américain Albert Collins et Johnny Copeland pendant son adolescence.

Le père de Johnny jouait du piano, qui est devenu le premier instrument de Johnny. Lorsqu'il a enregistré "Motorhead Baby" pour le label Combo en 1952, Johnny a joué avec le groupe de Chuck Higgins, qui figurait également sur la chanson.

Après avoir vu Clarence "Gatemouth" Brown jouer, Johnny s'est convaincu qu'il devait jouer de la guitare.

Son grand-père, qui avait été prédicateur, lui a donné une guitare. Cependant, le vieil homme lui a dit de ne pas jouer de blues dessus.

C'est son premier disque. À l'époque, il était connu sous le nom de Young John Watson et a fait ses débuts chez Federal en 1953.

En 1959, il a enregistré "Space Guitar" (la réverbération et le feedback étaient des techniques d'enregistrement inhabituelles à l'époque), qui a également été publié par Federal Records dans le cadre d'une compilation de blues intitulée Motor Head Baby avec le groupe d'Amos Milburn.

Il passe ensuite au label RPM des frères Bihari, où il sort trois singles : "Hot Little Mama", "Too Tired", et "Oh Baby".

Someone Cares for Me" a été suivi de "Three Hours Past Midnight".

En 1955, l'enregistrement par Johnny de la chanson d'Earl King "Those Lonely, Lonely Nights" devient son premier succès dans les hit-parades du rhythm and blues.

Il a enregistré avec Don et Dewey, les Olympics et Little Richard à cette époque.

En 1957, il obtient un petit succès sur la côte ouest avec "Gangster Of Love", qui paraît sur Keen Records.

Steve Miller a enregistré plus tard une version de cette chanson.

À la fin des années 1950 et au début des années 1960, Johnny enregistre des singles pour divers labels, dont Class, Goth, Arvee et Escort.

Il a également travaillé avec Johnny Otis sur le label King au cours de cette décennie.

Johnny réenregistre 'Gangster Of Love' pour le même label, et en 1962, il atteint les charts avec sa ballade blues 'Cuttin' In', une chanson enregistrée avec un accompagnement de cordes.

En 1963, il enregistre un album de ses propres interprétations de "Polkadots And Moonbeams" et "Witchcraft".

En 1965, Larry Williams et lui font une tournée en Angleterre pour enregistrer un album pour Decca Records.

Leur premier succès, "Mercy, Mercy, Mercy", date de 1967.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article