Maya Killtron | Radio Funk | Funky Pearls | Artistes Disco | Artistes Funk

La chanteuse, compositrice et violoniste hunter Maya Killtron sort son deuxième album Persimmon.

L'album est un mélange de boogie, de funk et de yacht rock. C'est aussi un passage à l'âge adulte pour le natif de Toronto qui l'a réalisé.



L'ambiance éclectique de l'album est le résultat de notre bouleversement pandémique collectif. Les titres "Out Of My Life" et "Do It Again", qui ont été créés aux côtés du producteur HiFiLo, soulignent la frustration du statu quo et le besoin de briser les moules.



"Night Moves", une collaboration avec Gil Masuda de Love Touch Records, est une ode au disco-rap et bénéficie d'un son brillant.

Dans son morceau autoproduit, Persimmon (avec Bowed Arts), elle évolue et revient à ses racines de violoniste et d'arrangeur de formation classique.

Le disque est complété par "Guaranteed", un titre coproduit avec le groupe britannique Format-440 et un hommage à Reading Rainbow via la production Phil Collinsesque de Ryan Farley à Del Rey.



Maya consolide sa place sur la scène du boogie moderne tout en pénétrant de nouveaux marchés.



La chanteuse, compositrice et violoniste hunter Maya Killtron sort son deuxième album Persimmon.

L'album est un mélange de boogie, de funk et de yacht rock. C'est aussi un passage à l'âge adulte pour le natif de Toronto qui l'a réalisé.



L'ambiance éclectique de l'album est le résultat de notre bouleversement pandémique collectif. Les titres "Out Of My Life" et "Do It Again", qui ont été créés aux côtés du producteur HiFiLo, soulignent la frustration du statu quo et le besoin de briser les moules.



"Night Moves", une collaboration avec Gil Masuda de Love Touch Records, est une ode au disco-rap et bénéficie d'un son brillant.

Dans son morceau autoproduit, Persimmon (avec Bowed Arts), elle évolue et revient à ses racines de violoniste et d'arrangeur de formation classique.

Le disque est complété par "Guaranteed", un titre coproduit avec le groupe britannique Format-440 et un hommage à Reading Rainbow via la production Phil Collinsesque de Ryan Farley à Del Rey.



Maya consolide sa place sur la scène du boogie moderne tout en pénétrant de nouveaux marchés.



Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article