Oleta Adams | Radio Funk | Funky Pearls | Artistes Disco | Artistes Funk

Née à Seattle, Oleta Adams a passé son enfance à Yakima, Washington, USA

Elle est née la fille d'un prédicateur et a été élevée avec une éducation évangélique.

Au cours des années 70, Oleta a approché plusieurs labels avec du matériel promotionnel, mais sans succès.

À la suggestion de son tuteur vocal, elle a déménagé à Kansas City et a commencé à se produire localement.

Oleta a formé son propre trio au début des années 80 et a enregistré deux albums (autofinancés) pour une empreinte Going On SRK basée au Kansas.

"Going On Record" comprenait sa version de plusieurs chansons, dont "The Greatest Love Of All", "If I Had A Hammer", ainsi que "From Now On" et "Don't Look Too Closely".

En 1985, Oleta chantait du cabaret dans un bar d'hôtel du Kansas, lorsqu'elle a été découverte par Roland Orzabel et Curt Smith de Tears For Fears.

En 1987, ils l'invitent à chanter sur deux titres de leur prochain album "The Seeds Of Love", intitulé "Woman In Chains" et "Badman's Song".

Elle est devenue membre du groupe à temps partiel, à la fois en direct et en studio d'enregistrement.

Cela a conduit à son propre contrat avec le label Phonogram 'Tears For Fears'

Le premier single d'Oleta est sorti sur une étiquette blanche promotionnelle, pour Fontana Records, et a commencé à créer un buzz sur les meilleures stations de radio UK Soul.

Le single, "Rhythm Of Life", a été écrit à l'origine par Roland Orzabel pour l'album "The Seeds Of Love" de son propre groupe.

Tears For Fears a pris en charge les tâches de production du solo d'Oleta, "Circle Of One", la sortie de l'album parent.

L'album est en tête du classement britannique et atteint le Top 20 américain.

Oleta a inclus une version de couverture de la chanson de Brenda Russell "Get Here" sur le même plateau, qui a finalement été publiée en 1991.

La même année, Oleta a contribué à l'album hommage à Elton John / Bernie Taupin, "Two Rooms", sur lequel est apparue sa version du tube d'Elton de 1974 "Don't Let the Sun Go Down On Me".

Son propre album, 'Evolution' a suivi en 1993, contenant sa version de l'éternelle James Taylor 'Don't Let Me Be Lonely Tonight', ainsi que la douce ballade, 'Hold Me For A While'.

En 1994, Oleta a épousé le batteur John Cushon dans une église méthodiste unie de Kansas City, où ils sont tous deux enseignants.

L'album, 'Movin' On' (sorti en 1995), a vu Oleta dans une ambiance plus rythmée, qui a été suivie par une sortie des plus grands succès en 1998

Oleta a quitté l'enregistrement profane pendant un certain temps en 1997, s'adressant au marché du Gospel avec "Come Walk With Me".

En 1998, elle a tourné en tant que chanteuse invitée sur le Big Band Jazz Tour de Phil Collins.

En 2002, revenant aux enregistrements profanes, elle sort 'All The Love' sur BMG Records, suivi en 2004, de 'I Can't Live A Day Without You' pour l'empreinte G&Hme.

En 2004, elle a de nouveau retrouvé Tears for Fears, lorsqu'elle a fait une apparition sur scène lors d'un concert à Kansas City, interprétant "Woman in Chains"

En 2006, Oleta a sorti un album de matériel festif intitulé "Christmas Time With Oleta", avant de sortir son album Koch Records de 2009, "Let's Stay Here".

Top Titres

Get Here 1

Get Here

Rhythm Of Life 2

Rhythm Of Life

Window Of Hope 3

Window Of Hope

Don't Let The Sun Go Down On Me 4

Don't Let The Sun Go Down On Me

New York State Of Mind 5

New York State Of Mind

Circle Of One 6

Circle Of One

I've Got To Sing My Song 7

I've Got To Sing My Song

I Just Had To Hear Your Voice 8

I Just Had To Hear Your Voice

Everything Must Change 9

Everything Must Change

Never Knew Love 10

Never Knew Love

Top Albums

Circle Of One
Circle Of One
pistes
The Very Best Of Oleta Adams
The Very Best Of Oleta Adams
pistes
Music for Lovers
Music for Lovers
pistes

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article