Laurent Wolf | Radio Funk | Funky Pearls |

11 novembre 2022 à 13h11

Laurent Wolf est un DJ et producteur français, né Laurent Debuire le 16 novembre 1970.

En 2008, sa carrière internationale a été renforcée par le succès de No Stress (un tube avec le chanteur mauricien Eric Carter).

Laurent Wolf est plongé dans le monde de la musique électronique et de la vie nocturne depuis son adolescence.

En 1992, alors qu'il se produit pour la première fois sous le nom de Laurent Décibel, la boîte de nuit Le Queen, située sur les Champs-Élysées, lui propose un créneau hebdomadaire dans sa salle.

Il a passé neuf ans comme animateur au Queen, mixant jusqu'à trois fois par semaine. Cette expérience lui a donné l'occasion de lancer sa carrière dans le disc-jockey.

Grâce au succès de ses remixes pour clubs, la réputation de Laurent Wolf commence à se répandre dans toute la France.

Après des années de production de remixes pour des maisons de disques, il décide de créer son propre studio d'enregistrement.

En 1995, il sort le titre House Train. Le single devient un tube n°1 dans les boîtes de nuit et l'aide à être reconnu comme un producteur de musique house innovant.


Mais si la consécration de Calinda viendra de Saxo, un titre qui sera joué sur les pistes de danse du monde entier et figurera avec elle sur son premier double CD.

La réaction du public a été tellement positive qu'il a su immédiatement que c'était le début de quelque chose de grand.

Il joue toujours ses instrumentaux dans les clubs. Si les gens les aiment, il sait qu'ils sont bons."

Laurent Wolf choisit son nom de scène au moment de son succès, inspiré par le personnage "Sniper Wolf" de Metal Gear Solid, un jeu vidéo sorti en 1998.

Il a fallu du temps, mais les stations de radio ont commencé à diffuser la musique électro de Laurent Wolf.

Ses chansons "Saxo" et "Calinda", qu'il a enregistrées en 2001, ont été reprises sur plus de 250 000 maxi vinyles vendus dans le monde.

Parallèlement à cette carrière musicale, Laurent Wolf a créé trois autres labels : Darkness (2001) Ritmodynamic (2005).

Laurent Wolf a également cultivé une réputation d'humilité, ce qui l'a rendu accessible aux fans.

En 2008, il sort son single No Stress. Cette interprétation du chanteur mauricien Eric Carter est un succès dans les clubs, mais surtout pour avoir figuré pour la première fois dans les charts européens.

Son deuxième single issu de ce même album, Wash my World, a également connu un succès, mais plus modéré : il a atteint la cinquième place du hit-parade français et la sixième place en Wallonie (une région de Belgique) cette année-là.

En 2008, Laurent Wolf a été classé dans la liste Top 100 du DJ Mag à la 67e place. L'année suivante, il est tombé à la 66e place mais a tout de même réussi à recevoir son tout premier World Music Award du meilleur DJ, contre Tiesto et Martin Solveig.

En 2009, il a publié Walk the Line (Remix), un remix de la chanson de Johnny Cash. Il considère que c'est sa meilleure œuvre pour cette année-là, car "Walk The Line" est un classique de tous les temps.

Il participe également à deux compétitions automobiles : le Trophée électrique Andros (où il affronte des personnalités telles qu'Alain Prost et Olivier Panis) et les Mit'Jet Series, organisées par Jean- Philippe Dayraut - triple vainqueur de la compétition Andros.

Le soir du Nouvel An 2009, il a sorti le single "Survive". Il s'est également produit lors de la Fire Mix Party à Tignes (Savoie) et s'est associé à d'autres artistes pour se produire lors du Set Electro 2010 à Orléans pour les fêtes de Jeanne d'Arc. En outre, il a contribué à un album de Michel Sardou : Être une femme ("Being a Woman").

Harmony, son nouvel album, est sorti le 1er novembre.

Depuis 2011, il n'est plus à l'antenne de l'émission Party Fun de Fun Radio. Suite à son départ de cette émission, les fêtards ne sont plus exposés aux derniers singles de Laurent Wolf comme Love We Got.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article