Les USA ont capitulé devant le Disco à la Français ! | Radio Funk | Funky Pearls | Actualités Funky Pearls Radio

18 mai 2022 à 15h22

1983 : Belolo et Morali n'ont pas dit leur dernier mot. Alors que le disco a une image de plus en plus bon marché, notamment en France, pays "littéraire", ils ne quittent toujours pas le navire et s'accrochent au rail !

 Belolo-Morali .jpeg (124 KB)

Ils feront même mieux : faire trembler les Américains, non seulement en Europe, mais sur leur propre territoire et avec leurs propres artistes.

En effet, après Cher et Pia Zadora, ils font chanter la plus ancienne star du disco, l'Américaine Gloria Gaynor. Et lui permettre de revenir en haut des charts.

Pionnière du genre en 1974 avec "Never Can Say Goodbye", Gloria Gaynor est sacrée Disco Queen en 1979 grâce à "I Will Survive", qui remporte un Grammy Award.

C'est en voyant la comédie musicale américaine La Cage aux Folles de 1983 à Broadway que Belolo et Morali ont eu l'idée de chanter le titre phare de la série, I Am What I Am to Queen Gloria. Bingo !

Non seulement elle retrouvera le chemin du succès, mais elle deviendra une nouvelle icône gay, avec ce nouvel hymne adopté par la Communauté.

Seul bémol, les deux producteurs ne l'ont pas signé. En effet, cette chanson n'a rien à voir avec le I Am What I Am qu'ils ont écrit pour le deuxième album des Village People en 1978.

Voir aussi

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article