Pourquoi baisse-t-on le volume quand on se gare ? | Radio Funk | Funky Pearls | Actualités Funky Pearls Radio

20 octobre 2022 à 08h06

Pourquoi baisser le volume de la radio quand on se gare ?

Vous avez peut-être remarqué que vous baissez le volume de la radio lorsque vous vous garez en marche arrière. Il y a une raison parfaitement logique à cela : tout est lié à la quantité d'informations que votre cerveau peut traiter.

Lorsque vous conduisez, il est facile de baisser le son de la radio et de retrouver vos repères si une chanson vous distrait ou si le mauvais temps survient soudainement.

Bien que cela puisse sembler fou, notre cerveau a évolué pour répondre de cette manière à certaines situations.

Tout au long de la journée, vos sens transmettent des informations au cerveau.

Votre esprit doit traiter les informations entrantes et prendre des décisions sur ce qui est le plus important pour le moment.

Ce léger décalage de la mise au point peut vous faire manquer un panneau de signalisation ou un objet similaire.

Un environnement calme vous permet de vous concentrer sur la tâche à accomplir, qu'il s'agisse de conduire sous une pluie battante ou de localiser une adresse.

Nous pensons que nous faisons plusieurs choses à la fois, mais c'est tout simplement faux. Notre cerveau ne peut se concentrer que sur une seule chose à la fois. Nous avons l'impression d'être en train de faire plusieurs tâches, car notre attention passe très rapidement d'une tâche à l'autre.

Plus de deux tâches à la fois vous rendent moins efficace. En fait, les recherches montrent que les personnes qui essaient de faire plusieurs tâches à la fois finissent par ne réaliser que la moitié des objectifs qu'elles s'étaient fixés ou par prendre deux fois plus de temps (ou les deux).

Au volant, en baissant le volume d'une émission de radio, vous diminuez le stimulus auditif. Cela permet à votre cerveau de se concentrer sur ce qui est le plus important, à savoir manœuvrer votre véhicule en toute sécurité du point A au point B.

Voir aussi

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article