Rencontre avec Yahu Pawul, le "Deejay Hero" révolutionnaire de la Pologne communiste | Radio Funk | Funky Pearls | Actualités Funky Pearls Radio

01 septembre 2022 à 19h03

Jan Pawul, également connu sous le nom de Yahu Pawul ou Yahudeejay, était un "héros deejay" derrière le rideau de fer dans la Pologne ultra-communiste des années 70.

Il a été l'un des premiers DJ et est également connu pour avoir inventé les discothèques au tout début du disco.

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-4.jpg (107 KB)

Mais il a payé le prix pour avoir été un innovateur en se faisant persécuter par des responsables du gouvernement communiste pour ses liens et sa coopération avec des DJ et d'autres acteurs de l'industrie musicale occidentale.

Yahu Pawul est également un éminent historien du deejaying spécialisé dans l'ère disco.

Il est le créateur et l'éditeur de djsportal.com - le site d'histoire disco et deejay n ° 1 au monde, conçu pour être la ressource ultime pour tout contexte sur ce qui était, sans doute, l'ère la plus importante de la musique dance.

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-5.jpg (120 KB)

Il contient plus de 400 interviews, articles et des milliers de photographies uniques de stars et d'icônes de l'ère disco !

Yahu a passé toute sa vie à s'opposer aux communistes et aux DJ qui ont collaboré avec le régime oppressif, comme personne d'autre en Pologne.

Il a également réussi à populariser la musique et les artistes disco américains avant tout le monde en Pologne.

Cet homme a dû risquer sa propre sécurité à certains égards. Ce faisant, il a contribué modestement à la chute du communisme en 1989.

Dans les années 1970 et 1980, Yahu a été arrêté et interrogé à plusieurs reprises par la police secrète du gouvernement.

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-10.jpg (102 KB)

Le gouvernement polonais de l'époque estimait que le divertissement occidentale violait "les règles et principes de l'éducation socialiste".

Selon leur logique, les étudiants sont tentés de jouer avec leurs amis au lieu d'étudier ou de faire un travail assigné par le gouvernement.

Il a eu beaucoup de chance d'avoir réussi à s'enfuir après tant de "rencontres" avec la SB, la police politique secrète. Ils tuent facilement les opposants à l'État totalitaire en organisant des "accidents" ou en les soumettant d'autres manières.

Les communistes ont confisqué tous ses disques vinyles promotionnels qu'il a reçus des maisons de disques américaines et au anglaise.

Il s'est vu interdire de travailler dans des boîtes de nuit polonaises officiellement reconnues par le KRPD, une organisation communiste qui persécute les DJ.

Il comprenait la plupart des soi-disant "présentateurs vérifiés", qui se prostituaient pour travailler pour l'organisation contrôlée par l'État.

"Vous savez, je ne pense pas que beaucoup de gens soient conscients des efforts et des risques que j'ai pris pour exercer le métier de DJ, mais j'ai joué un rôle honnête en laissant la place aux discothèques d'un nouveau style".

AUSSI:

Il a participé au tout premier tournoi national de présentateurs disco en 1973 - il fait donc maintenant partie d'un petit groupe de DJ polonais légendaires.

En 1975, il est le seul Polonais à être membre honoraire de la NADD, l'association nationale américaine des Disco Deejays, dont le président est Robert J. Casey.

* Toujours en 1975, il a eu l'honneur d'être le seul Polonais à être membre honoraire de la NADJ, l'association nationale britannique des disc-jockeys, dont le président était Ben Cree.

  • Il est le seul deejay polonais à être membre du DJ Hall of Fame ou membre du Panthéon des Deejays les plus significatifs et méritoires du monde.
  • Et il est le seul deejay polonais à avoir obtenu le plus grand honneur et privilège qui puisse être conféré à un deejay professionnel - l'adhésion mondiale au Disco Pioneers Hall of Fame !

La passion de sa vie, venant du plus profond de son cœur, est de conserver autant de documentations unique sur l'histoire de la discothèque que possible pour les générations futures.

Ce livre électronique / eBook spécial comprend un grand nombre d'articles uniques et rares, des interviews de «héros de l'ère disco» et des milliers d'illustrations historiques, dont beaucoup que vous n'aurez jamais vues auparavant. 

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-2.jpg (116 KB)

Interview:

1 * Parles-nous de ton expérience professionnelle ?

YahuDJ - C'est énorme parce que je travaille dans les discothèques depuis plus de 40 ans - depuis le tout début de leur existence (début des années 70). 

Et comment parler de 40 ans de travail :-)))) ?

Beaucoup d'événements et de personnes ont traversé ma vie professionnelle. 

Je vous ai fourni mon e-book "Yahudeejay" - en anglais.

Beaucoup de ces 40 années sont écrites sur des dizaines de pages dans ce livre.

Vous pouvez en voir un peu ici : https://1952yahudeejay1970.blogspot.com/

J'étais aussi un manager amenant les plus grandes stars de la musique dance à la discothèque en 2003/2004 --- https://1952yahudeejay1970.blogspot.com/p/famous-dance-artists-and-deejays-booked.html  --- et plus : https://1952yahudeejay1970.blogspot.com/p/disco-r-n-b-soul-funky-party.html 

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-3.jpg (191 KB)

2 * Comment as-tu appris le métier DJ ?

YahuDJ - Je me suis calqué sur les deejays anglais de Radio Luxembourg 208 - diffusant depuis des studios à Londres et au Luxembourg. 

Alan Freeman, Tony Prince, Dave Stewart.

J'ai imité leur façon de parler et de mélanger la musique. 

Je suis resté assis pendant des heures dans ma chambre mansardée, écoutant la radio et imitant les DJ.

Le Dj disco au tout début ressemblait beaucoup à ceux de la radio, sauf que nos déclarations, annonces d'enregistrements, commentaires étaient 10 fois plus courtes - plus comme un élément sonore mélangé à de la musique. 

La dance music était aussi différente alors : Jimi Hendrix, Led Zeppelin, Deep Purple, Ten Years After, Grand Funk Railroad, etc. 

A l'occasion d'une annonce courte et rapide des enregistrements, je dansais encore derrière la console tout en changeant de costumes. 

Au cours d'une soirée, mon apparence pouvait changer plusieurs fois.

Dans l'ensemble, ça faisait un bel effet et spectacle :-))))

Les gens m'aimaient pour ça, et j'étais content...

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-6.jpg (109 KB)

3 * Peux-tu nous parler de l'ère disco en Pologne ?

YahuDJ - J'en parle beaucoup dans mon livre mentionné ci-dessus.

Bref, c'était dur!

Discothèques, équipement, CD - tout manquait. 

La Pologne était alors un pays très communiste et les autorités avaient peur des discothèques et des deejays adorés par des foules de jeunes.

Notre vie et notre travail ont été rendus difficiles. 

J'ai même été interdit de travail sous peine de prison !! Plusieurs fois, la police a fouillé ma maison, confisquant des CD, des journaux des États-Unis et du Royaume-Uni, des prix. 

Il y avait toujours des agents de la police politique secrète de la « SB » dans les discothèques. 

Ils ont également pris contact avec des DJ's pour les espionner. 

J'ai même eu une aventure avec une policière qui a été envoyée pour m'espionner. 

Nous sommes devenus très amis, dans la mesure où nous couchions ensemble et nous sommes même probablement tombés un peu amoureux.

Je ne pense pas que les autorités étaient satisfaites de ses rapports et de sa relation avec moi. Je l'ai donc soudainement perdue de vue. 

Je l'ai recherché en vain, mais ils lui ont probablement donné un ordre et un transfert ailleurs et lui ont donc interdit tout contact avec moi. 

C'est dommage car elle était jolie et intelligente. Si cela avait été dans d'autres circonstances, je l'aurais probablement épousée et l'on aurait fondé une famille. 

La douleur après cette relation soudainement interrompue m'a tourmenté pendant longtemps ...

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-7.jpg (149 KB)

4 * Avec le recul, as-tu eu l'impression de prendre des risques insensés ?

YahuDJ - Même ainsi, je n'avais pas réalisé à quel point c'était risqué!

La police m'a menacé de mort - ils m'ont ordonné d'arrêter de jouer et de maintenir des contacts avec des DJ, des magazines et des organisations des États-Unis et du Royaume-Uni. 

Mais ils voulaient probablement juste me faire peur.

Je ne sais pas - c'est difficile de juger parce qu'ils ont assassiné des gens.

Peut-être que j'étais un homme trop petit pour qu'ils m'enlèvent.

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-21.jpg (134 KB)

5 * Que souhaites-tu réaliser dans les années à venir ?

YahuDJ - Vivre le plus longtemps possible en bonne santé et écrire sur l'histoire des discothèques et des deejays. 

Enfin, m'acheter une nouvelle voiture - probablement Fiat TIPO.

Je travaille, collecte des fonds et continue de rêver. 

En mai 2022, j'ai eu une belle interview avec le batteur du célèbre groupe GQ des États-Unis dans les années 1970. 

J'interview aussi d'autre gars. J'ai eu un miracle de photos inconnues de tous et de lieux connus et avec des personnes célèbres - Studio 54, Michael Jackson ... 

Mon livre est une "histoire sans fin" - il se terminera quand je mourrai :-))))))))

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-8.jpg (83 KB)

6 * Quelle est la chose la plus importante que tu as apprise dans ta carrière ?

YahuDJ - Fiabilité, honnêteté.

Cela a toujours payé.

Et aimer son travail et son public.

Et jouer de la bonne musique.

Respectez les collègues.

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-9.jpg (90 KB)

7 * Que penses-tu de la façon dont Disco est couvert dans les médias aujourd'hui ?

YahuDJ - C'est ce que c'est, mais je sais qu'autre chose et d'autres personnes comptaient. 

Ce qui est connu, promu, c'est une chose et les gens qui ont travaillé dans les discothèques en sont une autre. 

Dans mon livre "Silent Records", j'ai plus de 130 entretiens avec des deejays, des artistes, etc. 

Des inconnus, parmi lesquels il y en avait des milliers dans le monde, qui ont construit le pouvoir des discothèques et du métier de deejay. 

Il y a cette histoire vraie ou vraie des discothèques dans ce livre.

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-11.jpg (128 KB)

8 * Penses-tu que si tu n'étais pas né dans votre Pologne, ta vie serait meilleure ou pire ?

YahuDJ - Oh ouais !! J'en suis sûr à 2 000 %.

En Pologne, dans les années 1970 et après, j'étais simplement éreinté et j'ai souffert de la pauvreté et de l'humiliation de la part des autorités, de la police, de l'administration du pays et des organisations gouvernementales. 

Mes collègues américains et britanniques ont fait carrière, ont gagné beaucoup d'argent, sont devenus célèbres. 

Je sais que si je vivais à côté d'eux, ce serait différent et meilleur.

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-26.jpg (120 KB)

9 * Quelle est ta chanson préférée ?

YahuDJ - J'en ai beaucoup - après plus de 40 ans de travail en la qualité de DJ.

Voici une liste de mes coupd coeurs...

- https://1952yahudeejay1970.blogspot.com/p/daystarter.html

https://1952yahudeejay1970.blogspot.com/p/best-of-daystarter.html 

Et ce sont mes favoris de l'ère disco --- https://1952yahudeejay1970.blogspot.com/p/moje-deejay-hity-grane-na-poczatku-lat.html 

Yahu-Pawul-pologne-disco.jpg (193 KB)

10 * Penses-tu que tu peux faire de la très bonne musique en n'utilisant que la musique des autres ? avec une reprise ou le sampling?

YahuDJ -!! Jamais !! C'est absolument impossible. La musique créée est déjà là et elle sera à jamais la meilleure.

Je suis partisan de l'original. Je sais qu'il y a une telle mode pour les mixes, les remixes, etc.. 

Des choses intéressantes et cool en sortent, mais vous pouvez immédiatement entendre qui l'a créé à l'origine, l'a enregistré et sans cet original, rien n'aurait jamais été créé. 

Parasiter les autres, les meilleurs, est une sale affaire.

Mieux vaut apprendre à jouer, écrire des chansons et faire sa propre musique.

Les Dj's sont là pour jouer de la musique et faire danser les gens, sans prétendre être des artistes, des créateurs parce qu'ils ont samplés la musique de quelqu'un d'autre et prétendent que c'est leur travail maintenant.

Imaginez une peinture, une œuvre d'un grand maître découpée en morceaux et collée ensemble en quelque chose de nouveau.

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-25.jpg (165 KB)

11 * Parles-nous du syndrome Milli Vanilli ?

YahuDJ - Eh bien - les garçons se sont laissés entraîner dans le scandale par une fraude allemande et ils n'ont pas bien fait. 

Ce n'est pas un groupe ou duo. 

C'est un faux total et une arnaque !!

Un triste phénomène dans le monde de la musique... 

Les DJ d'aujourd'hui font quelque chose de similaire. Ils volent la musique des autres - ils coupent, mixent et prétendent qu'ils ont créé quelque chose de nouveau, de mieux ou quelque chose ... 

Sans l'original, rien ne serait !!

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-24.jpg (95 KB)

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-22.jpg (107 KB)

12 * Quelle est la situation la plus difficile à laquelle tu as dû faire face dans ta carrière de DJ ?

YahuDJ - Une interdiction de travail qui m'a été délivrée par une organisation gouvernementale communiste associant des deejays obéissants aux autorités polonaises communistes dans les années 1970. 

J'avais une jeune femme, un gentil enfant et je mourais de faim pour survivre...

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-20.jpg (178 KB)

13 * Quels sont les premiers sons qui t'ont marqué en tant que DJ ?

YahuDJ - J'ai joué dans les premières discothèques du monde dans les années 1970. 

Les mêmes ou similaires se trouvaient en Pologne, aux États-Unis, au Royaume-Uni ou en France, en Allemagne ou en Scandinavie.

Je jouais, les gens s'amusaient, mais je me sentais vraiment comme un DJ professionnel quand je suis entré dans le R&B du milieu des années 70 aux États-Unis. 

Ensuite, il s'est transformé en une vague disco de la fin des années 70 et est mort avant le milieu des années 80. 

Ensuite, il y avait aussi beaucoup de bonne musique pour danser, mais c'était déjà une production de masse.

- https://1952yahudeejay1970.blogspot.com/p/one-7-single.html 

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-18.jpg (113 KB)

14 * Penses-tu que le deejaying est une forme d'art ?

YahuDJ - Non ! Ce qu'est devenu le métier de DJ, c'est juste faire semblant et se faire passer pour quelqu'un que vous n'êtes pas. 

Comment simplement mélanger la musique de quelqu'un d'autre peut être un art.

Si je ne sais pas comment quelqu'un essaie, ce sera toujours la musique de quelqu'un d'autre - modifiée, déformée, brisée. 

Tout ce qui compte, c'est d'écrire sa propre musique, de créer et d'enregistrer en studio.

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-16.jpg (154 KB)

15 * Que penses-tu de l'état actuel du DJing ?

YahuDJ - Ça s'est mélangé. Il y a beaucoup de mal à cela.

Eh bien, il y a beaucoup de deejays normaux qui font ce que le deejay a toujours été et sera toujours.

Ils jouent des hits originaux / dance hits et c'est tout.

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-13.jpg (115 KB)

16 * Si tu devais conseiller un jeune DJ qui débute sa carrière, quel serait-il ?

YahuDJ - Jouer pour que le public passe un bon moment.

Jouer des tubes célèbres.

Ne prétendez pas être un artiste parce que le DJ ne le sera jamais et ne devrait jamais l'être.

Les artistes sont ceux qui créent de la musique et des hits.

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-24.jpg (95 KB)

17 * Quelle est ton opinion sur les faux DJs et leur fausse musique ? Pourquoi font-ils cela ?

YahuDJ - La nature des gens est complexe et donc aussi celle des deejays.

Ils le font pour la gloire, l'argent, les applaudissements des gens stupides. 

Il y a une demande pour cela.

Il y a toujours de bonnes et de mauvaises actions et dans presque tous les domaines. 

Vous devriez faire votre propre chose et ne pas succomber au mal.

J'ai souvent souffert dans ma vie de ne pas avoir succombé au mal. 

En Pologne, dans les années 1970, le communisme a inventé les "vérifications pour DJ". 

Les communistes séparaient ainsi les obéissants des désobéissants.

Je ne me suis pas soumis aux vérifications communistes - ils m'ont donc interdit de travailler dans toute la Pologne.

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-12.jpg (107 KB)

18 * Le métier de DJ est si populaire aujourd'hui ! Que penses-tu des DJs stars d'aujourd'hui ? Pourquoi sont-ils si populaires ?

YahuDJ - Cela est dû à l'ignorance et au retard - le manque d'éducation musicale principalement à travers la radio et la télévision musicale.

Et voir un dump encore pire - Djane-porno --- https://djane-dj.blogspot.com 

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-15.jpg (111 KB)

19 * Que penses-tu de l'industrie musicale et des artistes aujourd'hui ?

YahuDJ - C'est bon. J'écoute beaucoup de nouvelles musiques et j'aime beaucoup ça.

Il y a beaucoup de succès et de sons sympas. 

Mes fils, Norman et Brandon, issus de mon deuxième mariage, me donnent beaucoup. 

Ils ne veulent pas être DJ mais ils écoutent beaucoup de musique - comme moi :-)))))) Tu sais je les ai avec Sonia 25 ans plus jeune que moi :-))))

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-14.jpg (123 KB)

20 * Qui est pour toi le plus grand artiste musical de tous les temps ?

YahuDJ - Il n'y en a pas un - il y en a beaucoup parce que je vis une longue vie et j'ai entendu et vu beaucoup de choses.

Jimi Hendix, Led Zeppelin...

Suzi Quatro, Smokie, Elton John, Abba...

Natalie Cole, Commodores, Bee Gees, Salsoul Orchestra, Kool & The Gang, Nile Rogers...

Quincy Jones, Michael Jackson, Whitney Houston, Tina Turner...

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-17.jpg (113 KB)

21 * Parles-nous de tes livres et de ton blog !

YahuDJ - Beaucoup de travail et d'écriture. 

Je plaisante en disant que quelqu'un qui veut lire tout cela et le voir aura probablement besoin d'une année entière pour cela :-))))) 6 livres gigantesques, plus de 60 blogs différents, dont beaucoup sur le disco et les dj. 

J'ai toujours fait ça (1970), mais seulement après avoir arrêté de jouer - comme je suis DJ à la retraite, j'ai le temps de tout écrire. 

J'ai également écrit pour plusieurs revues polonaises pour deejays.

Il y en avait au début des années 2000.

Inutile d'en parler mieux vaut le lire.

Vous pouvez acheter des livres ici - mais je vous préviens ils sont chers car ils sont énormes - j'ai beaucoup travaillé dessus - plusieurs années sur chacun - 2-4GB chaque volume : https://books-dj-disco.blogspot.com  

Et les blogs sont gratuits ici : https://www.blogger.com/profile/17285858304639530388

Yahu-Pawul-pologne-disco-radio-funk-19.jpg (164 KB)

22 * Quelle est la définition de Dj Disco pour toi ?

YahuDJ - Tous ceux qui ont joué dans les années 70 et ceux qui jouent de la même manière aujourd'hui, qui jouent de la musique disco des années 70.

Il y en a beaucoup.

23 * Y a-t-il des DJ qui t'inspirent ? où écoutes-tu

YahuDJ - Non - jamais ... sauf ceux de Radio Luxembourg 208 auprès desquels j'ai appris le métier vers 1968 - 1970 ...

24 * En quoi ta vie a-t-elle changé depuis que tu as fréquenté les clubs ?

YahuDJ - J'avais l'habitude d'aller à l'école comme tout le monde, de jouer au football, de déchirer des pantalons sur des clôtures, de combattre des hooligans - et puis ça s'est soudainement terminé. 

En 1966, j'ai vu le film "A Hard Days Night" et il a révolutionné ma vie. 

J'ai arrêté de jouer au football, de déchirer des pantalons sur des clôtures, de frapper avec des hooligans - je suis seulement allé à l'école :-))))))

La musique est entrée dans ma vie. 

J'avais 14 ans et le monde a commencé à tourner différemment...

A 18 ans j'ai commencé à jouer comme DJ dans des clubs et c'est le seul rôle que j'ai joué...

25 * Penses-tu que ton bagage culturel a influencé ton travail ?

YahuDJ - Non. Mais j'ai été captivé par la culture - le cinéma et la musique des États-Unis et du Royaume-Uni ...

26 * Selon toi, quelles sont les qualités les plus importantes d'un DJ pour réussir ?

YahuDJ - La passion dans le coeur, la fiabilité, l'honnêteté, la persévérance...

27 * Quel a été l'obstacle le plus difficile que tu as rencontré dans ta carrière et comment l'as-tu surmonté ?

YahuDJ - Pas de travail dans les discothèques.

Nous avons trompé l'administration et les autorités en Pologne.

J'ai joué sous les noms et contrats d'autres DJ.

Formellement, je n'étais pas là, mais j'étais réel...

28 * Te souviens-tu quand tu as acheté ta première platine vinyle ?

YahuDJ - Oui en 1971.

Elle était techniquement très mauvaise, mais je pouvais faire mieux...

29 * Peux tu nous parler de ta demande d'ASILE POLITIQUE AUX ETATS-UNIS ?

YahuDJ - C'est une très longue histoire et elle est bien décrite dans le livre 'yahudeejay'.

Le plus important est ici - vous savez presque tout j'ai un blog :-)))))))) https://1952yahudeejay1970.blogspot.com/p/blog-page_3.html 

et en voici un peu : https://chris-cornell-soundgarden.blogspot.com/  --- Texte "In memoriam"

30 * Quelles sont tes motivations pour collectionner et partager la musique Disco ?

YahuDJ - J'ai obtenu des CD promotionnels des États-Unis et du Royaume-Uni, et d'autres jeunes n'avaient pas de contacts ni d'opportunités. 

Alors je leur ai fait écouter ces disques et grâce à moi ils ont appris à les connaître. 

Je me souviens de la première fois que j'ai joué en Pologne et que j'ai obtenu environ 100 singles d'Atlantic Records pour des DJ polonais pour le "Le Freak" par CHIC - puis j'ai obtenu un album d'or d'eux - ou KC & Sunshine Band - C'est comme ça (je J'aime ça)

31 * Exerces tu toujours le métier de DJ ?

YahuDJ - Plus maintenant - mais si quelqu'un voulait un vrai et non un faux deejay OLD SCHOOL DISCO, alors je le suis. 

Deejay old school se mélange mal au sens actuel et s'en fiche un peu. Pour la plupart, nous avons mélangé différemment - une technique différente - parce qu'il n'y avait pas non plus un tel équipement. 

David Mancuso, par exemple, n'a pas du tout mixé. Il a ramassé des disques et a joué les uns après les autres et c'était tout aussi cool. 

Aujourd'hui, il suffit qu'un deejay comme moi soit encore en vie et puisse mettre un disque sur une platine, etc. --- tant d'entre nous sont déjà morts ... et personne ne restera longtemps ...

PostScriptum

Un sujet distinct, important et douloureux est l'organisation privée des « légendes du vinyle » aux États-Unis.

Le légendaire pionnier du disco américain Marty Angleo a créé DISCO / DJ HALL OF FAME.

Rien de spécial - juste une liste de noms. 

Il m'a mis sur cette liste parce qu'il connaît l'histoire du disco mieux que quiconque. 

Il a ensuite collaboré avec les "légendes du vinyle" et le fraudeur Luis Orellana.

Marty leur a donné cette liste, déclarant qu'ils ne pouvaient pas la changer. 

Mais Orellana et une bande de ses idiots serviables ont mis au rebut de nombreux noms de véritables pionniers du disco - falsifiant ainsi l'histoire !

Le pire, c'est que de nombreux pionniers du disco, aujourd'hui oubliés et vieux, voulaient toujours goûter à l'ancienne renommée et sont allés travailler avec des tricheurs, indépendamment de ce que faisaient les escrocs. 

Je les ai tous informés de l'arnaque à plusieurs reprises, mais ils l'ignorent. C'est pourquoi j'ai créé DISCO HALL OF SHAME spécialement pour ces traîtres à notre histoire : https://legends-of-dj.blogspot.com/p/blog-page_18.html 

Je suis en contact avec Marty Angelo ainsi qu'avec de nombreux autres pionniers du disco. 

Marty n'accepte pas de me faire du mal, mais c'est comme si c'était trop tard car les escrocs sont devenus plus forts et continuent de falsifier l'histoire.

La seule chose qui peut être faite maintenant est d'en informer très largement et largement et je le fais sur mon blog : https://legends-of-dj.blogspot.com/ 

La Team funky Pearls: Un Grand merci à Yahu Pawul pour sa franchise et son honneteté!

Yahu Dj 1970

Disco Dj History

Book Dj Disco

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article